Des armoiries et des livres

Les manuscrits de Pierre Lorfèvre

Héraldique

La connaissance de l'Héraldique rend de grands services aux médiévistes dans l'étude des manuscrits peints aux armes. Elle permet d'en identifier les différents possesseurs, de dater l'apposition de leurs armoiries et parfois la composition même du manuscrit.

Paris, Bibl. Mazarine,
ms. 2028, f. 2
Paris, Bibl. Mazarine,
ms. 3847, f. 4v°

L’héraldique est la science qui a pour objet l’étude des armoiries. D’après Michel Pastoureau « celles-ci peuvent se définir comme des emblèmes en couleurs, propres à un individu, à une famille ou à une collectivité, et soumis dans leur composition à des règles particulières qui sont celles du blason ».

Marques identitaires, les armoiries sont devenues rapidement héréditaires. Elles se composent de figures et de couleurs, signes visuels faits pour être reconnus de loin et par tous. Elles s’inscrivent en général dans le contour d’un écu dont la forme est extrêmement variable. On peut les retrouver sur tous supports : bannières, tenues vestimentaires, vitraux, tombeaux, mobiliers, pavements, tapis, sceaux, manuscrits, reliures, etc. Selon les cas, autour des armoiries, sont arrangés les ornements extérieurs qui précisent les fonctions de leur propriétaire.

Comprendre le système héraldique, apprendre à décrire des armoiries, requiert la connaissance d’un certain nombre de termes spécifiques et de quelques règles simples. Ces éléments seront présentés, dans notre site, à l’aide d’exemples, selon le plan indiqué ci-contre. Cette partie du site est encore en chantier. Avant sa mise en ligne définitive, nous fournissons déjà ici un glossaire illustré et une orientation bibliographique.

Paris, Bibl. Mazarine,
ms. 520, f. 38v°

Veuillez entrer le mot de passe :